Fer

Mono-engrais

Le fer (Fe) est d'une grande importance dans la vie de la plante. On le rapport souvent aux macro- ou méso-éléments de la nutrition des plantes, car les plantes ont grand besoin en fer. Cependant, le rôle exceptionnel qu’il joue toutes les phases de développement dans la plante est très similaire à celui que jouent les vrais micro-éléments. La concentration de fer dans les plantes atteint 0,015-0,017% de leur masse sèche. En général, la concentration de fer dans les différentes parties de la plante est très différente. Ainsi, dans ses feuilles, une moyenne de 250-260 mg/kg (ci-après mg/kg de matière sèche), dans les tiges 100-110 mg/kg, dans les graines 280-300mg/kg, dans les racines 400-600 mg/kg. Fer fait parti du liste de nombreuses enzymes importantes.

Il participe à la formation de la chlorophylle et du cytochrome, fait partie de la phytoferritine. La phytoferritine est une protéine fercifère. Il est constitué de 18 acides aminés (cystéine, sparagine, etc.) et de 13 à 24% du fer sous forme d'oxydes-acides sous forme de composés avec des phosphates. La plupart du fer est dans des cellules non associées à la photosynthèse active: fruits (pommes, poires) ou racines. Par exemple, la phyto-ferritine de pois contient 2140 atomes du fer dans une molécule. Le rôle physiologique de cet élément dans la plante est associé aux fonctions de transfert, catalytique et protectrice. L'effet protectif du fer vers des rayonnements gamma repose sur sa capacité à complexer et à stabiliser les structures protéiques secondaires dans le cytoplasme et le noyau cellulaire. On sait que cet élément participe à la biosynthèse de l'acide ascorbique (vitamine C), des phytohormones (IAA), de l'ARN et d'autres composés. La ferrédoxine, qui comprend le fer, sert de support aux électrons qui sont libérés au cours de l'acte photochimique primaire. Il est important d'utiliser des engrais contenant du fer à des fins préventives.

Qu’est-ce que l’usage d’engrais donne?

• La prévention et traitement des microélémentoses de vyrofilla causée par une carence en fer ("chlorose", etc.)
• L’efficacité élevée de la fertilization avec le fer avec l'assimilation maximale
• L’augmentation de la résistance aux divers stress et facteurs abiotiques (chaleur, sécheresse, déséquilibre nutritionnel en azote, rayonnement solaire excessif, etc.)
• L’activation des processus de synthèse et d’accumulation du chlorophyle
• L’optimisation du métabolisme des minéraux (potassium)
• L’amélioration de la qualité des produits finis (céréales, degré maximum d'assimilation des légumineuses)
• L’optimisation des processus de respiration et de photosynthèse dans
• les situation de stress
• La réduction de la concentration des nitrates dans les produits finis
• La résistance accrue aux maladies

Signes de la carence en fer: