Azote

Mono-engrais

L’azote (N) – est un élément très important de l’alimentation des plantes. Son contenu dans une plante hésite de 0,5 jusqu’à 5% de masse de substance sèche. Il fait partie de tels composés improtants comme les amino-acides, les protéines, les vitamines, les alcaloïdes, les acides nucléiques, les pigments (la chlorophylle), les enzymes, les glucosides et quelqu’uns autres. Dans les protéines, le contenu d’azote est de 15 jusqu’à 17,5%. Pour estimer l’importance du rôle d’azote dans une vie d’une plante, il suffit le moment qu’il fait partie des acides nucléiques qui jouent un rôle très imporant dans l’échange de substances et sont des porteurs de l’information génétique.
Ainsi, il participe pas seulement dans les processus de l’importance vitale, mais il conditionne même la possibilité de l’existance de la vie. Le fait que l’azote fait partie du pigment de la chorophylle, grâce à laquelle le processus ce la photosynthèse a lieu, de l’imporantce duquel on peut commencer une autre conversation, n’est pas moins important. Biensûr, ayant regargé la molécule de la chorophylle, on peut dire que sauf l’azote elle contient le charbon, l’hydrogène et l’oxygène, oui, mais c’est l’azote qui fait un composé complexe avec le magnésium, grâce auquel la photo-sythèse a lieu. Du point de vue de la chimie, l’azote dans une plante est représenté par plusieures classes de composés: les amines primaires, secondaires, tertiaires et quaternaires, les amino-acides, les amides, les porphyrines. Dans les engrais le plus souvent cet élément est présent sous forme nitratée (NO3-), ammonique (NH4+) et amidique

(-NH2). La forme nitratée est la plus disponible pour les plantes, passant une série de transformation, elle devient ammonique et s’enclenche dans les processus d’échange. La forme amidique (l’azote uréique) a une efficacité maximale pendant les fertilisations supplémentaires foliaires extra-racinaires.

Qu’est-ce que l’usage d’engrais donne?

• La prévention et le traitement des troubles du développement causés par la carence en azote
• La haute efficacité de la fertilisation supplémentaire par azote, avec le degré maximal de l’assimilation
• Le soulagement rapide des signes de la carence azotée
• La prévention de la carence azotée
• L’activation de la biosynthèse de protéine et de glucides
• L’augmentation du coefficient de l’usage des engrais minéraux
• L’amélioration des qualités marchandes de la récolte
• La régénération active et la croissance des plantes qui ont eu le stress

Signes de la carence en azote: