Légumières

Alimentation des cultures

Les cultures légumières sont un de groupes les plus populaires des plantes cultivées. Malgré que ce groupe de plantes culturelles est représentée par des espèces des familles différentes, le résultat de leur cultivation est la réception des fruits utilisés comme la nourriture par l’homme immédiatement ou après le traitement culinaire ou comme le fourrage pour les animeaux de ferme. Les programmes de la cultivation des cultures légumières, sauf l’épandage du nombre nécessaire des engrais minéraux, demandent l’application des engrais catalytiques dans une forme des fertilisations supplémentaires foliaires ou du traitement d’avant-semaille des semences.
La conduction des fertilisations supplémentaires par les microéléments permet d’améliorer considérablement les indices qualitatifs et quantitatifs de la récolte. Le déficit de tel ou autre micro-élément dans une ration de la plante mène à un trouble de son développement, au rabougrissement. Souvent la plante n’est pas capable de former des organes régénératifs performants, défleurir normalement et donner une récolte performante. Le besoin en micro-éléments peut être exprimé par exemples suivants. Ainsi, les recherches montrent que le déficit de molybdène mène à la maladie du chou-fleur nommé «whiptail», les plantes malades reculent
en croissance et ne forment pas du tout de têtes. La carotte qui a le déficit de bore et de cobalt souffre de la «pourriture de coeur», elle forme souvent des légumes-racines petits, de forme irrégulière. Le rendement de la récolte des légumes-racines abaisse de 10-27%, le déchet pendant la conservation augmente de 20-25%. Le déficit de bore et de zinc mène au trouble de la croissasnce et du développement des cultures solanacées (la tomate, le poivron, l’aubergine), l’intensité de la floraison tombe, les fleurs se développent mal, l’ovaire se forme mal. L’oignon et l’ail réagissent au déficit de manganèse et de cuivre par la mauvaise garde de qualité, ils sont souvent affecté par les pourritures humides, en particulier pendant l’alimentation d’azote abondante.
L’usage d’engrais destinés pour les fertilisations supplémentaires des cultures légumières peremet de faire la prévention des microélémentoses différentes, de corriger des troubles dans leur développement causés par le déficit de tel ou autre micro-élément. Il est important de comprendre l’importance des traitements préventifs.

Qu’est-ce que l’usage d’engrais donne?

• La fertilisation supplémentaire rapide et efficace avec tous les micro-éléments nécessaires
• La haute efficacité des fertilisations supplémentaires faites conditionnée par la présence de micro-éléments dans une forme chélatique
• La prévention du développement des micro-élémentoses
• L’augmentation de la résistance aux toiles et aux maladies bactériennes
• L’activation de l’immunité et des processus de la croissance
• L’activation de la biosynthèse de protéine, de glucides et de vitamines
• L’augmentation du rendement (+5-10%)
• L’augmentation du coefficient d’usage des engrais minéraux
• La croissance active et le dévelpppement de jeunes plantes
• La maturité uniforme
• La diminution des délais de l’attente des produits finis
• L’amélioration de la qualité des produits finis (la couleur, le goût, l’odeur)

Les engrais proposés sont destinés pour les fertilisations
supplémentaires foliaires et le traitement d’avant-semaille de la semence