Fruits, noix, baies

Alimentation des cultures

Les arbres fruitiers, les noix, les baies sont les cultures vastement cultivées dans beaucoup pays du monde. Le but de la cultivation de ce groupe des cultures est la réception des fruits juteux contenants un grand nombre de glucides, de vitamines et de pectines, ou des noix – des fruits riches en matières grasses. Les programmes de la cultivation des cultures de fruits et de baies, sauf l’épandage du nombre nécessaire des engrais minéraux, demandent l’application des engrais catalytiques dans une forme des fertilisations supplémentaires foliaires.
La conduction des fertilisations supplémentaires par les micro-éléments permet d’améliorer considérablement les indices qualitatifs et quantitatifs du rendement de ce groupe de cultures. Le déficit de tel ou autre micro-élément dans une ration de la plante mène à un trouble de son développement, au rabougrissement. Souvent la plante n’est pas capable de former des organes régénératifs performants et donner une récolte performante de la qualité demandée. Le besoin en micro-éléments peut être exprimé par exemples suivants. Ainsi, les recherches montrent que le déficit de zinc, de cuivre ou de manganèse, plusieurs arbres fruitiers à pépins ou à noyau tombent malades avec une maladie nommée le «balai de sorcière». Le rendement de tels arbres tombe considérablement, ils fleurissent mal, peu d’ovaires se forme, les fruits sont petits (cependant le goût reste normal), les boutons floraux se forment mal. Pendant le déficit de bore, même dans le contexte de l’alimentation minérale performante, les baies de fraise des bois se forment d’une forme irrégulière, réservant cependant la couleur et le goût, elles, néanmoins, deviennent peu reluisantes pour l’acheteur. Le raisin souffre souvent du déficit de zinc et de bore, ce qui est exprimé dans la formation des grappes à grains petits et séparés, des baies petites (le maigreur), qui sont facilement affectées par les toiles.
L’usage d’engrais destinés pour les fertilisations supplémentaires des cultures de fruits et de baies et de noix permet de faire la prévention des microélémentoses différentes, de corriger des troubles dans leur développement causés par le déficit de tel ou autre micro-élément. Il est important de comprendre l’importance des traitements préventifs.

Qu’est-ce que l’usage d’engrais donne?

• La fertilisation supplémentaire rapide et efficace avec tous les micro-éléments nécessaires
• La haute efficacité des fertilisations supplémentaires faites conditionnée par la présence de micro-éléments dans une forme chélatique
• La prévention du développement des micro-élémentoses
• L’augmentation de la résistance aux toiles et aux maladies bactériennes
• L’activation de l’immunité et des processus de la croissance
• L’activation de la biosynthèse de glucides
• L’augmentation du rendement (+2-12%)
• L’augmentation du coefficient d’usage des engrais minéraux
• La croissance active et le dévelpppement
• La diminution des délais de l’attente des produits finis
• L’amélioration de la qualité des produits finis (la couleur, le goût, l’odeur)
• L’augmentation du rendement en sucre
• La diminution du contenu des nitrates

Les engrais proposés sont destinés bourgeonnement 2,0-3,0 1-3
pour les fertilisations supplémentaires foliaires.